Marquage antivol de vélo

Pour lutter contre le vol : le marquage des vélos

La peur de se faire voler son vélo est la deuxième raison – après la peur de l’accident – invoquée par nos concitoyens pour ne pas utiliser la bicyclette. Les arceaux destinés à servir de point d’ancrage aux vélos sont une réponse à cette crainte.

Cependant, cela ne suffit pas : si le vol est tout de même commis, il est pratiquement impossible de retrouver son vélo. Les forces de l’ordre comme le simple citoyen n’ont pas la possibilité de remettre une bicyclette trouvée à son propriétaire légitime tout simplement parce qu’ils ne savent pas à qui elle appartient. Le marquage antivol BICYCODE ®, lui, permet cette identification.

Plus de 400000 vélos volés par an !! Chaque année, environ 150000 vélos retrouvés abandonnés ne peuvent pas être restitués à leur propriétaire faute d’identification ! 2% des victimes de vol récupèrent leur vélo en France alors que, grâce au marquage, les chances de récupérer son vélo après un vol peut dépasser 40 % (exemple du Danemark ou de certaines régions Allemandes). Le marquage a également un effet dissuasif : il rend la revente du vélo plus risquée et peut donc ainsi réduire le nombre de vols. Il y a encore trop peu de vélos gravés en France pour que l’on ressente un impact en terme de vols et de restitution mais les multiples opérations de marquage organisées par les associations de cyclistes urbains affiliées à la FUBicy ainsi que par certains vélocistes font que le nombre de vélos marqués augmente rapidement.


Bicycode®, comment ça marche ?

Le n° Bicycode est unique et comporte son propre mot de passe. Ce n° sera gravé - dans la mesure du possible - sur le cadre de votre vélo, en haut du tube de selle côté pédalier.


Attention : le gravage n’est pas possible sur les cadres en carbone, en titane ou à surface chromée. Les cadres de certains VTT et de certains vélos d’enfants ne sont pas accessibles à la machine à graver ; ils ne pourront donc pas non plus être traités.


Une fois votre vélo gravé, on vous remettra un passeport à conserver soigneusement car il contient votre mot de passe. En cas de vente ou de don, vous devrez le transmettre au nouveau propriétaire.

Si votre vélo est volé, vous devrez déclarer le vol à la gendarmerie ou à la police puis sur un serveur ou par téléphone. Il vous sera demandé votre mot de passe ainsi que les coordonnées du commissariat qui a enregistré votre plainte.

Si votre vélo est retrouvé, n’oubliez pas de le radier de la liste des vélos volés car sinon, vous pourriez être accusé de recel !

Si vous trouvez un vélo marqué, vous pourrez avertir les forces de l’ordre après avoir vérifié sur la base nationale par téléphone ou internet que ce vélo est bien déclaré comme volé.

Toutes ces informations sont présentes dans un petit dépliant qui vous sera remis lors du gravage de votre vélo.
… et tout cela ne vous dispense pas d’attacher systématiquement votre vélo à un point fixe grâce à un antivol en U ou avec un câble de grosse section.

Le prix du marquage est de 5€.

N ’oubliez pas d’apporter une pièce d’identité ainsi qu’un justificatif de propriété pour les vélos récents (facture du vélo, certificat de garantie…) .
En cas d’absence de justificatif, l'association se réserve le droit de refuser de marquer votre vélo.

À noter : vos coordonnées seront consignées dans un registre, qui est à la disposition des forces de l’ordre.